Accueil » Comment fonctionne le lombricomposteur ?

Comment fonctionne le lombricomposteur ?

by Jessi
330 views
lombricompost

Certains utilisent le vermicomposteur sans connaître comment il fonctionne. Or, pour réussir le lombricompostage, il faut bien savoir les éléments indispensables. Cet article vous explique le mécanisme des organismes du lombricompost ainsi que les facteurs nécessaires pour le bon fonctionnement de ce récipient.

Les organismes du lombricompost

Dans les lombricomposteurs, les ordures organiques se transforment en une substance brune avec une couleur régulière et d’une fermeté qui dépendent des conditions de l’humidité. La transformation des déchets organiques en lombricompost prend trois à quatre mois.

Quand le résultat est prêt, les déchets ne sont plus reconnaissables. Sinon, c’est parce qu’ils sont plus longs à décomposer les déchets durs comme les épluchures de pomme de terre. Pour récolter vos produits, vous les remettrez dans un plateau supérieur avec les déchets frais. Pour obtenir une consistance agréable, granuleuse et facile à utiliser, vous pouvez ajouter plus de cartons bruns dans votre bac. Le lombricompost ne doit pas rester une longue durée dans le bac, cela nuirait au bon fonctionnement de cet outil.

Le thé de vers

Appelé également « lombrithé » ou « thé de compost », c’est un jus sous forme d’un engrais liquide et très concentré. Pour l’utiliser, il faut prendre 1/10 à diluer pour arroser vos plantes. Le thé de vers comprend des champignons et des bactéries nécessaires pour la vie du sol et la santé racinaire des plantes. Dans ce cas, il nécessite une rapidité et une place dans un récipient ouvert, car les organismes ont besoin d’oxygène.

Généralement, le récipient commence à extraire du jus au bout de quelques semaines. Cette production dépend de plusieurs facteurs comme l’emplacement, l’aération et le ratio carton/déchet.

Quels sont les facteurs du fonctionnement d’un lombricomposteur ?

Le bon fonctionnement du vermicomposteur dépend des différents facteurs. Chaque facteur est nécessaire pour réussir le lombricompostage.

La lumière

Les organismes détestent la chaleur et vivent mieux dans l’obscurité. Il est préférable de les enfermer dans les lombricomposteurs. Donc, évitez de les placer sous le contact direct avec le soleil.

La température

Les vers qui vivent dans le lombricomposteur meurent en dessous de 0°C et en dessus de 35°C. En dessous de 5° C, ils hibernent et avec une température de plus de 30°C, ils souffrent de la chaleur. L’idéal est d’optimiser la température entre 15°C et 25°C.

L’emplacement

Généralement, il existe quelques degrés de plus à l’intérieur de ce vermicomposteur à cause de la décomposition des matières générant un peu de chaleur. Dans ce cas, il faut choisir un lieu qui est à l’abri du soleil. L’endroit idéal est donc à l’intérieur, dans un lieu frais et tempéré.

L’aération

Comme tous les organismes vivants, ceux qui vivent dans le lombricomposteur ont besoin aussi d’oxygène. Pour assurer l’aération, vous pouvez laisser le robinet du bac à jus ouvert, ou faire des cheminées dans la litière. Le rajout des cartons participe aussi à l’aération.

L’humidité

Le milieu doit rester humide mais pas trop. Il est nécessaire de placer un tapis d’humidité au-dessus des déchets pour éviter l’assèchement de la surface.

L’acidité

Le milieu nécessite une mesure de l’acidité. La décomposition acidifie le milieu naturellement.

 

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies