Accueil » Comment garantir que son enfant reste motivé à l’école ?

Comment garantir que son enfant reste motivé à l’école ?

by Marie Dupon
359 views
son enfant

La motivation est encore à son summum à la rentrée des classes. Retrouver ses amis, porter de nouvelles chaussures, passer en classe supérieure… Tout y est pour être enthousiasmé durant les premières semaines. Mais au fur et à mesure que le temps passe, de plus en plus d’écoliers se trouvent « démobilisés ». Heureusement, les solutions sont nombreuses pour les encourager et les maintenir motivés durant toute l’année. En voici les détails.

Inscrivez votre enfant à la crèche le plus tôt possible

Pour que votre enfant aime l’école, habituez-le à l’environnement scolaire dès son plus jeune âge. Vous pouvez par exemple lui trouver une place en crèche vers son sixième mois, pour qu’il puisse déjà s’accommoder à un environnement différent de son foyer.

Aux côtés d’une assistante maternelle qualifiée, en effet, il se sentira rassuré qu’il ait moins d’appréhension quant à l’idée de quitter sa maison et changer de cadre de vie au quotidien.

Par la suite, il pourra facilement intégrer une école maternelle où il renforcera sa socialisation et sa capacité d’adaptation. De cette manière, lorsqu’il sera en primaire, il n’aura aucun mal à trouver sa place à l’école. La motivation sera alors au rendez-vous tout au long de l’année.

Transmettez-lui le plaisir d’apprendre

Dès le début, évitez de faire croire à votre enfant qu’école rime avec stress, pression, angoisse, etc. Aidez-le plutôt à se focaliser sur les atouts de la scolarisation, s’il se montre assidu.

Vous instaurerez en effet un climat de confiance si vous lui dites, par exemple, que c’est l’école qui lui permettra d’atteindre ses objectifs de vie (carrière envisagée, désir d’entreprendre, etc.). S’il comprend dès le départ que la scolarité ne peut être qu’à son avantage, il y prendra plaisir tout naturellement et se motivera lui-même à aller à l’école.

Soyez des parents modèles pour votre enfant

Il est difficile pour vos jeunes enfants d’être motivés pour l’école si vous leur montrez au quotidien que vous avez la flemme d’aller au bureau. Comme les vibrations se transmettent très facilement, assurez-vous de dégager de bonnes énergies à la maison. Chaque soir au dîner, racontez tout ce qui s’est passé de beau au bureau et incitez votre enfant à faire de même.

Encouragez-le à trouver au moins trois belles choses auxquelles il a participé ou assisté dans sa salle de classe ou dans la cour de récréation. Il prendra ainsi pour habitude de ne voir que ce qui est positif à l’école pour qu’il ait ensuite des anecdotes à vous raconter le soir. Et lorsqu’il prend plaisir à ne voir que le bon côté des choses, il appréciera forcément le fait d’aller à l’école.

Montrez-vous intéressé par sa scolarité

N’attendez pas qu’il y ait une baisse de résultat ou une convocation en conseil de discipline pour vous manifester par rapport à la scolarité de votre enfant. Montrez-lui à chaque fois que vous vous intéressez à ses exploits en général, et non pas seulement à ses échecs scolaires.

Si vous venez le chercher à la sortie, accordez-vous une dizaine de minutes pour parler à ses professeurs. S’il a de bonnes notes, félicitez-le pour ses résultats. S’il a des lacunes dans certaines disciplines, demandez-lui en quoi vous pouvez l’aider.

Et s’il progresse par rapport au trimestre dernier, encouragez-le à toujours faire mieux. Adoptez cette habitude dès la petite enfance pour que votre enfant sache à quel point sa scolarité a toujours été importante pour vous.

Accompagnez-le dans ses démarches d’apprentissage

L’accompagnement doit toujours avoir lieu, que ce soit pour un enfant de bas âge, pour un écolier en primaire, ou pour un ado au collège ou au lycée. En pratique, pour que le vôtre reste motivé, n’hésitez pas à l’aider à faire ses devoirs. Même s’il ne vous réclame pas, manifestez-vous dès que vous remarquez qu’il a des difficultés au moment de faire ses révisions à la maison.

Donnez-lui des explications supplémentaires, assistez-le dans ses recherches (livres, internet, etc.) et évitez surtout de le réprimander s’il fait des fautes. Votre accompagnement a pour objectif de le motiver au quotidien, et non pas de lui mettre la pression pour qu’il soit encore plus frustré par la scolarité.

Instaurez un esprit de partenariat avec l’école

Le petit se sent facilement affecté par les différends qui existent entre les adultes qui l’entourent. Autant que possible, évitez d’être en désaccord avec ses enseignants ou les responsables au sein de son école.

Que vous le vouliez ou non, lorsque vous êtes en mauvais termes avec l’établissement scolaire, votre enfant aura du mal à y trouver sa place. Dès son entrée dans l’enceinte, il sentira ainsi la pression et la frustration pesées sur lui.

Si, par contre, vous vous entendez très bien avec le corps enseignant, votre enfant sera plus motivé à l’école. Même s’il a des difficultés à certains niveaux, il n’hésitera pas à solliciter ses professeurs pour lui venir en aide. Comme il se sent en confiance, il se montrera alors plus ouvert à toute forme d’accompagnement (cours particuliers, soutien scolaire, etc.). La motivation de votre enfant à l’école dépend de votre volonté à l’accompagner. Soyez toujours prêt à lui tendre la main dans sa démarche d’apprentissage, encouragez-le en cas d’échec et félicitez ses réussites pour qu’il ait toujours envie de continuer

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies